La Clé de Voûte : soutenir pour rebondir

photo_travaux_creux_charlotteDepuis sa création en 2011, 38 salariés ont été employés par le chantier d’insertion la Clé de Voûte. Ce chantier est né de la double volonté des élus de Grand Cognac d’accompagner des personnes éloignées de l’emploi vers un retour à la vie active et de répondre au réel besoin de restaurer les ouvrages de petit patrimoine local, auxquels la population est souvent très attachée : anciens fours à pain, lavoirs, puits, moulins… Les ouvrages passés entre les mains des salariés de la Clé de voûte sont nombreux !

Un réseau de partenaires dont l’articulation est bien rôdée permet de proposer au sein du chantier d’insertion un emploi et un accompagnement personnalisé sur le lieu de travail. L’Etat, le Conseil départemental, Pôle emploi, la Fondation du patrimoine et la communauté d’agglomération de Grand Cognac agissent en synergie sur ce dispositif.


Un soutien individuel et collectif

Sélectionnés uniquement sur la base de leur motivation, les candidats embauchés par Grand Cognac dans le cadre du chantier d’insertion sont accompagnés tout au long de leur contrat (de 4 à 24 mois).  Un encadrant technique permet l’apprentissage des savoir-faire professionnels essentiels à la restauration du patrimoine. Parallèlement, en partenariat avec les référents sociaux et des organismes de l’emploi et  la formation, un référent chargé de l’accompagnement socioprofessionnel permet à chaque salarié de travailler sur la résolution de ses problématiques sociales et de construire son projet professionnel.
L’esprit d’équipe qui se développe  à La Clé de Voûte et les moments conviviaux partagés permettent aussi à certaines personnes de se révéler et d’entrer dans des dynamiques positives. C’est le cas notamment de Sandra et d’Alexandre.

Sandra, a été embauchée en février 2016 pour un contrat de 4 mois qui a été renouvelé jusqu’en février 2018. Pour elle, le chantier lui apporte beaucoup : de l’assurance, de la confiance en elle et surtout la fierté de gagner son indépendance financière. De la restauration du Creux de Charlotte en période de crue, aux quarts de cônes du pont Saint-Jacques, en passant par le Four à pain de Boutiers, rien ne l’effraie ! « C’est un travail dur physiquement mais qui donne à la fin de la journée la satisfaction d’avoir donné de soi et d’avoir créé quelque chose que mes enfants sont fiers de montrer ».

Alexandre, embauché en septembre 2015 et toujours en poste, explique que le chantier lui a permis d’avoir un meilleur positionnement dans un groupe, d’apprendre à collaborer, de recevoir des remarques ou des conseils de manière positive, sans se sentir remis en cause. C’est un tout, qui lui a donné la possibilité de repenser totalement son projet professionnel : après avoir travaillé dans le secteur social, il se voit désormais dans le domaine du web. Fin septembre, il entrera dans une formation de développeur web qui durera plusieurs mois. Un secteur porteur, où la rigueur et la persévérance acquises avec la Clé de Voûte seront des atouts.

Le chantier d’insertion de Grand Cognac récompensé pour son action

L’action des salariés de la Clé de Voûte sur ces édifices du quotidien, qui participent à la préservation de notre patrimoine et de notre environnement, a été récompensée en 2015 par le 1er prix du développement durable des pays Ouest Charente et de Saintonge romane, catégorie « collectivités ».