Travaux de restauration en aval de l’écluse du quartier Saint Jacques à Cognac

20170928_ecluse_chantier-insertion
Le chantier d’insertion la Clé de voûte vient d’œuvrer durant 3 semaines sur les murs qui soutiennent les berges, en aval de l’écluse, près de l’Ile de la Reine.

Profitant du très bas niveau du fleuve Charente l’équipe de la Clé de voûte est d’abord intervenue pour enlever la végétation prise dans la maçonnerie. De nombreux petits aulnes, en particulier, s’étaient nichés dans les creux de la construction. Les pierres ont ensuite été « purgées » c’est-à-dire que tous les joints ont été curés, puis elles ont été enduites d’un mortier adapté au milieu aquatique. On parle d’un mortier « bâtard », fait d’un mélange de chaux et de ciment naturel.

Des murs essentiels pour la stabilité des berges

Mis à l’épreuve et érodés pendant les périodes de crues du fleuve, ces murs de soutènement sont essentiels pour le maintien des berges. Les platanes qui bordent la Charente à cet endroit et leurs puissantes racines peuvent aussi les fragiliser. Cette intervention aura donc permis de conforter les berges et de conserver leur stabilité.

Cette restauration a aussi une visée esthétique : de nombreux bateaux de plaisance empruntent chaque jour ce passage fluvial. Pour le plaisir des yeux, les murs ont aussi été nettoyés par les salariés du chantier d’insertion, débarrassés de leur mousse et enduits d’une patine, pour harmoniser la couleur des pierres.

Lors de votre prochaine balade sur l’eau ou à pied, autour de l’ile de la Reine, vous pourrez admirer cette nouvelle restauration.