Zones refuges pour l’Azuré du Serpolet

20180105_breuil_azure_Vous avez peut-être déjà croisé ce petit papillon aux ailes bleutées tachetées de noir…

L’Azuré du Serpolet est un papillon protégé. Afin de compenser la perte de son habitat liée à l’aménagement du pôle ludique et sportif des Vauzelles à Châteaubernard, 3 zones refuges ont été créées pour favoriser son développement dans des espaces semi-naturels sur la commune de Saint-Brice, près du complexe de tennis, et sur la commune de Châteaubernard, sur un espace au sein du quartier des Vauzelles ainsi que sur le parcours de santé du Breuil.

Actions de protection et développement de son habitat
Pour se développer, ce papillon a besoin de plantes hôtes spécifiques : de l’origan et certaines espèces de thym parmi lesquels le fameux serpolet. Une interaction avec les fourmis lui permet également d’atteindre l’âge adulte : repérée par une fourmi, la chenille de l’Azuré du Serpolet produit un miellat dont la fourmi se délecte. Echange avantageux pour les deux parties : les fourmis nourrissent ensuite la chenille, qu’elles accueillent dans leur fourmilière, jusqu’à sa transformation en chrysalide.

Des semis d’origan ont donc été réalisés sur ces prairies et ces espaces verts sont entretenus, sans produit phytosanitaire, par des fauches réduites, une à deux fois par an pour respecter le cycle de vie des papillons. A l’entrée de ces sites vous trouverez des panneaux explicatifs sur la démarche de Grand Cognac et sur les spécificités de ce délicat insecte. Amis promeneurs, restez attentifs à ne pas le déranger !