Le futur centre de loisirs de Jarnac a ouvert momentanément ses portes

Après avoir accueilli mercredi dernier la visite d’élus de Grand Cognac venus suivre l’avancée du chantier, le futur centre de loisirs de Jarnac a également ouvert ses portes vendredi 19 et samedi 20 octobre à l’occasion des Journées nationales de l’architecture.

Sous la houlette des architectes en charge du projet, Monsieur Poirier Bordage et Monsieur Marcotte, représentant les cabinets PBa architecture et APY, une soixantaine de personnes, essentiellement des scolaires, collégiens et apprentis, ont pu découvrir vendredi dernier, sur le terrain les nombreux corps de métiers impliqués dans un tel projet et les différentes étapes d’élaboration du bâtiment.

Un choix délibéré de la part de ces cabinets d’architectes qui souhaitaient, en organisant ces Journées, donner à voir un projet concret.

Place au second œuvre puis aux finitions

C’est l’occasion de faire le point sur l’avancée des travaux ! En extérieur, les murs sont élevés, la couverture terminée. Le bâtiment prend forme. Dans peu de temps, un bardage composé de panneaux stratifiés viendra se placer sur les murs extérieurs après la pose de l’isolation.

A présent, place au second œuvre ! L’ensemble des aménagements techniques est en cours : installations électriques, plomberie, chauffage par le sol, plâtrerie… En parallèle, le jardin, va commencer à se dessiner : plus de 150 arbres viendront composer cet espace pédagogique et ludique. Les aménagements extérieurs sont également au programme des travaux imminents.

Au tout début du printemps, le chantier entrera dans sa phase de finition avec la pose des revêtements de sols (carrelage pour l’entrée, la cuisine et les sanitaires, sol souple pour les salles d’activités), du mobilier ou encore les travaux de peinture.

De multiples acteurs autour du centre de loisirs
Tout au long de ces portes ouvertes exceptionnelles, les visiteurs ont ainsi pu plonger au cœur du chantier et retiendront indéniablement le grand nombre d’acteurs qui interagissent pour créer, concevoir et construire cet édifice.

De la demande du maître d’ouvrage, en l’occurrence Grand Cognac, jusqu’à la livraison prévue en mai 2019, en passant par le respect de la réglementation, les questions acoustiques et sanitaires, l’édifice sera en effet passé entre les mains et sous l’œil d’un grand nombre de professionnels.